Les vignes

Diversité et terroir

La Clape est à la portée de tous. Il suffit d’y avoir été seulement une fois, d’avoir déambulé à travers ses villages et ses vignes pour être capturé par cette ancienne île, reliée au continent depuis des lustres. Il y a de nombreuses années, c’est de cette manière que nous sommes tombés amoureux du domaine. La Clape a conservé son caractère particulier: sa beauté sauvage, ses paysages rudes, la garrigue, ses rochers escarpés, une flore et une faune uniques. On y trouve des pinèdes, la Centaurea corymbosa, également appelée centaurée de Clape, une plante endémique de la région, ou encore des herbes sauvages, comme le romarin, le thym ou la lavande.

Malgré une apparente homogénéité, on relève toutefois quelques différences que l’on peut déceler en arpentant les vignes du domaine vers les collines. Les parcelles les plus profondes, lovées dans le creux de la vallée, et leurs sols riches en nutriments, mélange de sable et de matières organiques, livrent des vins extraordinairement élégants, comme le rosé Sarriette, fruité et séduisant. Avec leurs reflets blancs, les sols très calcaires des collines – les coteaux – sont parfaitement adaptés aux vieux ceps de grenache et de Carignan, âgés de soixante ans pour certains. Enfin, c’est dans un limon constellé de pierres rouges que poussent la syrah, le mourvèdre ainsi que le cépage blanc Bourboulenc.

L’art du maître de chai consiste à assembler les différents cépages et lots. Tous les vins sont composés de plusieurs cépages, assemblés en fonction du millésime, du volume vendangé et de l’évolution de la vinification.
L’ensemble du vignoble est désormais exploité selon les principes de l’agriculture biologique: nous n’utilisons plus de produits phytosanitaires de synthèse et avons bien sûr renoncé aux insecticides chimiques. C’est une viticulture naturelle et rigoureuse, parfaitement adaptée au Château Laquirou, à celles et ceux qui vivent ici et au paysage immémorial de La Clape.

Weinstock mit Trauben

Nos cépages

Voici les onze cépages traditionnels du Languedoc cultivés au Château Laquirou:

Blanc

Bourboulenc (4 ha)

Il n’est cultivé que sur 650 ha dans le monde, dont 50 dans La Clape. Cépage à maturité tardive. Souvent excellent, il révèle une bonne structure, des arômes d’agrumes et une acidité marquée.

Grenache Blanc (1,5 ha)

Charnu, avec une subtile palette aromatique dominée par les fines herbes et une acidité plutôt profonde.

Roussanne (0,25 ha)

Des arômes fleuris et minéraux. Un cépage corsé, présentant une belle acidité. Se prête à la garde.

Le Viognier (0,5 ha)

Originaire du Massif central, ce cépage est aujourd’hui largement cultivé dans la région lyonnaise. Il se caractérise par une robe soutenue et des arômes d’abricot, de pêche et de fleurs (violette, muguet).

Rouge

Grenache noir (8 ha)

Sur un terroir aride, il donne naissance à des vins richement fruités et soyeux, possédant peu de tanins.

Syrah (12 ha)

Cépage noble. Des arômes de groseille et de poivre. Beaucoup de tanins, une belle structure et un bon potentiel de garde.

Carignan (7 ha)

Corsé, avec une acidité marquée et beaucoup de tanins. Des arômes de prunes et de figue.

Mourvèdre (1 ha)

Cépage à maturité très tardive. Cépage corsé de couleur foncée, très tannique, avec des arômes de mûres.

Le Marselan (1,5 ha)

Un cépage obtenu par croisement entre le grenache et le cabernet sauvignon. Arômes de fruits noirs.

Le Merlot (1 ha)

Cépage originaire du sud-ouest de la France, cultivé dans le Languedoc depuis les années 1980. Fruité et charnu, avec des arômes de fruits mûrs. 

Le Cinsault (1 ha)

Un cépage qui développe des arômes très fruités, surtout utilisé pour la vinification de notre rosé.

 Blick über die Reben
Un écosystème resté intact. Les vignes du Château Laquirou se trouvent au coeur d'un paysage de garrigue et de pins